La médecine Africaine

428283797

La médecine Africaine est vaste car elle est pratiquée par de nombreux « corps de médecine » différents. Les occidentaux les ont qualifiés de « Tradi-praticiens  » et classés comme suit: les sorciers, les féticheurs et les devins qui établissent le diagnostic. Les guérisseurs établissent la prescription et sont souvent exorciseurs et herboristes. La nature sauvage étant omniprésente, les plantes font partie intégrante de la médecine Africaine, dont la pharmacopée n’est pas finie d’être explorée par les occidentaux. Le « praticien » soigne le corps et l’âme, il n’y a pas de différenciation ni de spécialisation. Souvent étroitement liés les maux physiques et les maux émotionnels sont traités ensemble. Le pouvoir de la parole est important dans la culture Africaine (transmission par le chant) et l’oral est prépondérant dans sa médecine. Les sacrifices d’animaux restent aussi fréquents, destinés à une substitution mystique du mal.

Info